{ Jour 4 – 3 – Refuge, lac & cirque d’Arrémoulit }

{ Jour 4 – 3 }

{ 350m D+ – 450m D- ~ 3h30 }

Arrémoulit (21)

Arrémoulit (38)Et voilà je redémarre pour une montée extraordinaire!! Une montée en lacets qui n’en finie pas!! Le soleil est là et de ce côté pas un brin d’air!! J’ai chaud chaud chaud!!! La montée n’a pas été simple! Après 150m environ, le vent est revenu est c’était agréable! enfin même s’il a failli m’emporter plus d’une fois!!

Arrémoulit (13)

Arrémoulit (47)Je croise des personnes qui redescendent, bien ou très peu équipées… c’est à se demander si c’est moi qui suis trop carré ou les autres qui sont inconscient??!!! En tout cas moi je suis bien contente d’avoir mes chaussures de marche, mes bâtons, ma casquette, mon coupe-vent, mon eau et ma barre d’amande! hum miam! 😉 Bref !

Arrémoulit (11)Arrémoulit (10)Arrémoulit (12)A un moment donné, la montée se radoucis, et c’est plutôt agréable. J’arrive aux abords d’un petit lac et d’un mur de pierre. Non ce n’est pas là, je ne vois pas le refuge… je continue! Je monte, grimpe le mur de pierre et là, MAGIE! Un lac incroyablement beau, une eau pure, claire face à une montagne, un cirque avec des névés et le refuge! C’est incroyable, le sourire s’empare de moi, je ressens de la joie, du bonheur, une satisfaction indescriptible!

Arrémoulit (25)

Merci la Montagne.

Je me pose, devant le lac, à contempler, respirer, profiter. J’ai largement le temps de boire un petit verre d’eau pure! Je prends un thé, la dame du refuge était en train de préparer le repas! Oui parce que l’on peut bivouaquer et redescendre le lendemain. Une chose à rajouter sur ma liste!

Arrémoulit (14)Arrémoulit (15)
Arrémoulit (18)
Arrémoulit (31)

Et à un moment il faut bien se décider…. il faut que je redescende… il faut vraiment que je parte….. …………… ……………….. bah oui… il va se faire tard. Je pense mettre 1h30 pour redescendre à la station du petit train. Donc bah..  à contre cœur je prends mon sac, mes bâtons et je descends.

Arrémoulit (17)Aurevoir refuge, lac et cirque d’Arrémoulit! C’était chouette!

La descente était agréable, le soleil moins perçant me rappelait des souvenirs de randonnée. Et là magique! (encore oui!!) Une marmotte!! Je n’en revenais pas ! Elle était là à côté de moi!! Mais je dis à côté à côté hein! Elle marchais avec moi! Elle est restée je ne sais pas peut-être 1 minute avec moi! Je n’en revenais pas! J’étais au paradis! 😉 La magie de la montagne a fait son travail !


❤ Je ne peux pas me passer de la montagne, été comme hiver elle nous offre un spectacle incroyable ❤Arrémoulit (29)Arrémoulit (35)Arrémoulit (30)Arrémoulit (45)

C’est sur cette belle note que je rejoins la station du petit train d’Artouste et que je redescends, au soleil couchant. J’ai même la joie de partager un rassemblement de Brebis par les patous et le berger perché en haut de la colline.

❤ Merci la Montagne ❤

Arrémoulit (19)

Je reviendrai!

Arrémoulit (22)

{ Jour 4 – 2 – Col & lac d’Arrious }

{Jour 4 – 2 }

{450m D+ – 450m D- ~ 3h30 }

Arrious (5)

Arrious (6)Arrious (10)Me voilà partie à l’ouest du lac d’Artouste [ar][tou][s][te], direction le lac d’Arrious [A][ri][ou][s]. Un lac de haute montagne naturel, qui vaut le coup d’œil! De là haut je dois pouvoir passer par un passage, le passage d’Orteig [o][r][tè][gue], pour accéder au lac et refuge d’Arrémoulit [a][ré][mou][li][te]. J’y vais tranquillement, le long du lac d’Artouste est plutôt agréable, mais il est vrai que les pierres et moi ça n’a jamais été une grande histoire d’amour!! Je met donc mes capuchons à mes bâtons pour éviter de glisser, et j’avance jusqu’au bout du lac.

Arrious (11)Arrious (12)

De là je peux voir la montée qui m’attends, je décide donc de prendre des forces et de me poser pour manger. J’ai des amis qui s’invitent: un petit faucon juste derrière moi qui chasse et quelques chocards. Je suis bien, apaisée. Je profite de cette journée parce que sait que c’est la dernière (de la saison ;)) parmi les montagnes, la nature.

Arrious (9)Arrious (15)Arrious (20)Me voilà reparti, je vérifie derrière moi parce que je le fais toujours et parce je suis dans le Parc National des Pyrénées, je préserve donc la nature. J’entame la montée, 400m d’un coup, en lacets, ça l’a bien fait! A 150m me voilà face à un croisement: à l’est le refuge d’Arrémoulit et à droite le Lac et col d’Arrious …. je choisis le col après tout j’ai tout mon temps!! C’est repartis je monte!!! J’ai croisé une dame qui n’en pouvais plus même pas à la moitié, je lui ai proposée ma barre de céréales dans le cas où et lui ai même conseillée de prendre le temps ou de s’arrêter là, parce que vraiment elle n’avait pas l’air très bien même si elle n’était pas seule, elle était avec son fils qui lui était déjà bien haut….

Arrious (16)Arrious (13)Arrious (19)Enfin sur ce moi je suis repartis j’avais l’impression de la gêner. J’ai croisé des fleurs bleues, une sorte de chardon des hautes vallées! Un bleu qui contraste avec le vert de l’herbe. J’entendais au loin des clochettes de brebis, mais je ne les ai pas vu. La vue sur le lac est superbe!

Arrious (17)

Arrious (21)Arrious (24)Arrious (28)Je monte encore et encore! Oui c’est long 400m de dénivelé!! Et me voilà face à une vallée, je suis arrivée au col!! …. et non en fait!! hahaha ça monte encore! Le lac n’est pas là! Je me dirigie vers l’Est et en effet ça monte encore, je n’en vois pas le bout quand tout à coup, BIM! devant moi un lac magnifique, une eau translucide, bleu lagon, face à une montagne! C’était magique! Je suis resté un petit moment à contempler! Des bruits de jets de pierres m’ont quelques peu agacé… des enfants qui s’amusaient à jeter des pierres, enfin limite des rochers, dans l’eau! SU-PER! Mais rien n’ébranle ma bonne humeur!!

Arrious (30)

Arrious (27)Arrious (33)Je me dirige vers le nord du lac comme indiqué sur mon TopoGuide, et je m’engage à flanc de falaise, avec des bourrasques de vent assez violentes. Je décide de ranger mes bâtons, bien accrocher mon sac et je continue. Il a fallu que je mette les mains un bon moment, le vent soufflait vraiment fort, le vide pas loin de moi … hum… je regarde où je vais, je ne voyais pas de chemin… un monsieur me rejoint, je lui demande « où est le chemin svp? » « oh ma tite demoiselle, le chemin part par là, et vous arrivez à une crête avec une corde, une échelle et vous rejoignez le refuge. » hummm « merci 🙂 »  » mais vous savez par ce temps, ce n’est peut-être pas conseillé… » en effet lui était bien équipé « escalade » contrairement à moi! Et moi les cordes, échelles, toute seule… très peu pour moi! Je décide donc de redescendre et de rejoindre le croisement où se trouvait le refuge. Il n’est que 14h30 j’ai bien assez de temps pour descendre et monter au refuge!! 😉

Arrious (31)

Je décide donc d’abandonner mon chemin escarpé, me re-tape le chemin inverse avec mes prises en essayant de ne pas tomber parce que le vent soufflait vraiment fort, au point que j’ai du m’arrêter un petit moment, attendre que le vent se calme.

Arrémoulit (5)Je descends je pense 250m, et je croise les brebis!!!  En plein milieu du chemin!!!! Bien sûr! Les brebis, c’est comme les vaches, elles te regardent l’air de dire « toi tu bouges, tu vas avoir à faire à mes cornes ok???!!! » ok no soucis madame la biquette, heu la brebis!! Du coup je suis descendu tranquillement, en laissant passer quelques brebis, à attendre que mesdames montent. Non parce que quand une s’arrête pile sur le chemin, tourne la tête et me regarde la tête un peu penchée… heu la je ne bouge pas, je la laisse faire son bazar de brebis et j’attends! ou je trouve un autre chemin!! Elles ont du charisme ces dames!

Arrémoulit (6)Arrémoulit (7)

Cela dit c’était tout de même fun! Ça met du piment dans la rando!!! Je suis arrivée au croisement. Je regarde l’heure. Je me décide: je monte au refuge!! Ça serait bête de louper ça!